Quantcast
Channel: police – LaTeleLibre.fr
Viewing all articles
Browse latest Browse all 23

Les “Indignés” Passent à l’Action…Pacifique

0
0

PREMIÈRE DIFFUSION : 7 JUIN 2011

 

Ils voulaient prendre la Bastille mais on leur a confisqué

Dimanche 29 mai, un bon millier d’Indignés se sont fait expulser par les forces de l’ordre. Depuis, la Bastille est devenue cité interdite. Gardés par les CRS, les marches de l’Opéra sont vides. Cordon de sécurité, CRS au garde à vous, l’Opéra Bastille est redevenu la forteresse d’antan. Sur la place, les touristes se demandant quel est le secret de ses marches, s’amusent à prendre des photos. Un quidam, visiblement étonné du déploiement de CRS, demande où sont passés les « sympathiques soixante-huitards« . Ils ne sont pas allés bien loin. Leur nouvelle agora se situe boulevard Richard Lenoir, à quelques encablures de la place de la Bastille, comme pour lancer aux autorités : « attrape moi, si tu peux« . Un pied de nez, plus qu’une provocation. Car, le mouvement des Indignés se veut avant tout pacifique.

Actions pacifiques

Leurs premières actions – après 15 jours de réunions diurnes et nocturnes – suivent ce schéma. Casseroles et ustensiles de cuisine en main, les Indignés se déplacent dans la ville pour exister. Les « casserolades » sont organisées pour donner une visibilité au mouvement, une identité bon enfant.

Samedi, le flash-mob de Beaubourg a réuni quelques centaines de personnes. La veille, celui de la gare de Lyon semblait un peu plus chaotique au niveau de l’organisation.

En marge des premières opérations lancées dans la capitale, le mouvement doit maintenant faire face à une toute autre menace que les CRS. Car, l’adversité vient aussi de l’intérieur. Des rumeurs courent sur la présence de représentants de groupuscules d’extrême droite dans les commissions. Certains à des postes-clés. De l’autre côté de l’échiquier politique, le NPA drague les Indignés. Mais, pour eux, hors de question que ce « rassemblement citoyen » soit assimilé à un mouvement politique.

Un parfum de démocratie qui se répend

A l’entame de sa troisième semaine de « combat citoyen« , la « french révolution » n’est donc pas morte. L’idée d’un campement permanent sur une place de Paris fait lentement son chemin. Lille, Poitiers, Besançon et Bayonne ont déjà le leur. Fleurs de tournesol dans les cheveux, les Indignés se congratulent, s’applaudissent, s’encouragent, se contredisent, s’engueulent. Sur l’asphalte du boulevard Richard Lenoir, il y a comme un parfum de vraie démocratie qui s’échappe de ses heures de débats. Preuve que le mouvement ne faiblit pas, les réseaux facebook, twitter continuent d’être inondés par les posts des Indignés. Si les effectifs ont un peu diminué, la volonté est intacte chez les irréductibles.

Laurent Galinon

Cet article Les “Indignés” Passent à l’Action…Pacifique est apparu en premier sur LaTeleLibre.fr.


Viewing all articles
Browse latest Browse all 23

Latest Images

Trending Articles





Latest Images